ACP Cultures :
dernières nouvelles

des projets soutenus par le programme





Le programme ARPEM
porté par Culture et développement, France

Partenaires :
Odas Africa (France/Burkina Faso)
Ivoire Régie (Côte d’Ivoire)
Accents Multiples (Sénégal)
Bat Centre (Afrique du Sud)
Standbury & Company (Jamaïque)

Lieu de l’action :
Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Sénégal


Mobilisation des institutions locales et nationales, publiques et privées, pour renforcer les entreprises de la filière musique en Afrique de l'Ouest.

L’année 2010 avait été consacrée à la préfiguration du fonctionnement et des activités des pépinières d’entreprises. Cette première phase a notamment consisté en un temps de réflexion et d’analyse via la réalisation d’études de faisabilité et de recensements des entreprises dans les trois métropoles. Sur ces bases, l’année 2011 sera consacrée à la consolidation des activités des pépinières (voyage d’étude en Jamaïque pour les porteurs de projet) et celle du développement de la dynamique de réseau (organisation des deux séminaires sous-régionaux, préparation d’une publication sur l’appui aux entreprises culturelles).




© Harryson Assanvo





En savoir plus :
http://arpem-culture.org
et http://arpem.wordpress.com/



ACP Music Festivals Network
porté par Zone Franche, réseau des musiques du Monde, France

Partenaires :
Fest’Napuan Association (Vanuatu)
Piranha Womex (Allemagne)
Busara Promotions (Tanzanie)
Harmonia (Cap Vert)
Umane Culture (Burkina Faso)
Sakifo Production (Réunion)
Afrik’aktion (Gabon)
Conseil Francophone de la Chanson (Belgique)
Media, Sport & Entertainment (Jamaïque)


Lieu de l’action :
Tanzanie, Gabon, Cap Vert, Burkina Faso, Jamaïque, Vanuatu, La Réunion (Océan Indien)

Développement des filières musicales atour des festivals ACP

Le projet ACP Music Festivals Network prévoit en 2011 la mise en place de marchés professionnels à vocation sous régionale qui se tiendront en parallèle des festivals partenaires sous forme de marchés (stands…) ou de rencontres professionnelles consacrées au networking et au transfert de compétences dans un espace dédié.

La première étape du projet en 2011 s’est déroulée en parallèle du festival Sauti Za Busara du 10 au 13 février à Zanzibar. Le forum « Movers and Shakers Networking Forum - a unique formula to advance the East African music industries » a été conçu comme une plateforme pour les professionnels du secteur dédiée aux rencontres professionnelles, échanges d’idées autour de tables rondes et d’ateliers de formation. L’accent a été mis sur la mise en réseau entre les opérateurs d’Afrique de l’Est et le projet a permis de financer la venue d’une dizaine d’opérateurs culturels de la sous région.

La deuxième étape de 2011 s'est déroulée dans le cadre du Festival Kriol Jazz Festival à Praia (Cap Vert) où le projet ACP Music Festivals Network a contribué à la mise en œuvre de rencontres professionnelles. Ces rencontres comportaient des tables rondes (état des lieux des industries culturelles au Cap Vert, stratégie et développement des festivals locaux), des workshops (musique numérique, droits d’auteurs) ainsi que diverses présentations (politiques et pratiques culturelles au Brésil, festivals de Sines, Fiesta des Suds). Une cinquantaine d’opérateurs culturels capverdien, des représentants institutionnels (Ministre de la Culture, adjoints à la culture ainsi que certains responsables de centres culturels étrangers), et une dizaine de professionnels invités (Brésil, Europe, Sénégal, Bénin, Burkina Faso, Etats Unis) y ont participé. Le compte-rendu intégral de ces rencontres est disponible sur : http://www.zonefranche.com/details-actus-zf.php?id_news=1027

  © Eirik Folkedal



En savoir plus : http://www.zonefranche.com/details-actus-zf.php?id_news=1027






«Rose des Vents Numérique»
porté par Kër Thiossane, Sénégal

Partenaires :
Trinity Session (Afrique du Sud)
Le Collectif Yeta (Mali)
OMDAC (Martinique)
Mains d’oeuvres-Arts Sensitif (France)
Lieu de l’action :
Sénégal, Mali, Martinique

Coopération artistique numérique entre des espaces culturels multimédias en Afrique et dans les Caraïbes.

Après un premier volet de Rose Des Vents Numérique durant l’année 2010 à Kër Thiossane, villa pour l’art et le multimédia (Dakar – Sénégal), le projet Rose Des Vents Numérique a continué à Bamako au Mali et en Martinique.

Du 5 au 11 avril 2011, les partenaires du projet Rose Des Vents Numérique ont participé au 8ème Forum Des Arts Numériques dans l’objectif de rapprocher les initiatives d’Afrique et des Caraïbes. Il s’agissait d’organiser avec le partenaire martiniquais l'OMDAC et la collaboration précieuse de l'IRAVM (Institut Régional d'Arts Visuels de Martinique), des réunions de réseau et des moments d’échange afin d’ouvrir le projet aux artistes et aux acteurs culturels des Caraïbes mais aussi d’amorcer des contacts avec l’Amérique Latine, une partie du monde très dynamique dans le domaine de l’art et du multimédia.

Le collectif Yeta, partenaire malien de Rose des Vent Numériques prépare la première édition de Pixelini à Bamako du 26 septembre au 9 octobre 2011, avec des résidences, des ateliers, des conférences et la présentation d'oeuvres. Dans la continuité des éditions d'Afropixel à Dakar, Pixelini a pour objectif de mettre en débat la place des TIC dans la société d’aujourd’hui et d’en envisager un usage actif.

© Susana Moliner


En savoir plus : http://www.ker-thiossane.org/spip.php?rubrique3




_TRANS-
porté par la Revue noire / BICFL, France

Partenaires :
Editions Tsipika (Madagascar)
Fondation AfricAméricA (Haïti)
Doual’Art (Cameroun)

Lieu de l’action :
Madagascar, Haïti, Cameroun


Mise en réseau et soutien d’acteurs culturels des pays de la zone ACP avec actions de formation et diffusion de nouveaux talents.

30 ET PRESQUE-SONGES, une exposition en boite, 30 personnalités, des questions, des rires et des rêves, à ANTANANARIVO puis dans le monde.L’artiste plasticien, Joël Andrianomearisoa organise pour sa deuxième édition un événement ambitieux qui rassemble à Madagascar, dans sa capitale Antananarivo, des artistes contemporains complices et amis du monde entier et toutes les disciplines (des arts plastiques à l’architecture, de la cuisine à la vidéo, de la littérature à la musique).

30 ET PRESQUE-SONGES, DATES ET ITINÉRANCEAprès l'évènement-atelier SUD à DOUALA / Cameroun en septembre 2010, et avant le Forum culturel à PORT AU PRINCE / Haïti en septembre 2011, 30 ET PRESQUE-SONGES, est une exposition en boite, 30 personnalités, des questions, des rires et des rêves, à ANTANANARIVO (Madagascar) puis dans le monde. Elle se tiendra ensuite à Paris à la Maison Revue Noire : 21 avril - 09 juillet 2011, www.revuenoire.com Puis à Saint Denis de la Réunion : 10 mai - 19 juillet 2011 montée en partenariat avec la Galerie Béatrice Binoche et le Teat du Champ Fleuri, www.theatreunion.re / www.beatricebinoche.fr Ainsi qu’à Vienne, printemps 2011, à Douala, Cameroun, automne 2011, à Port au Prince, Haïti, automne / hiver 2011 – 2012, à Istanbul,Turquie, hiver 2011-2012

© TojoRasolojaonaHerinrina (Madagascar).


En savoir plus : http://transacp.blogspot.com/






Chrysalides
porté par le Centre de développement chorégraphique La Termitière, Ouagadougou

Partenaires :
Association Jant-Bi (Sénégal)
Gaara Dance Foundation (Kenya)


Lieu de l’action :
Burkina Faso, Sénégal, Kenya

Dynamisation du secteur de la danse en Afrique

A l’issue de la phase 1 qui s’est déroulée à l’Ecole des sables de Toubab Dialaw au Sénégal, sous la direction de Germaine et Patrick Acogny, du 14 avril au 07 juillet 2010, 20 danseurs/chorégraphes des 40 participants se retrouveront pour la phase 2 prévue à Nairobi du 11 juillet au 4 Septembre 2011 au Godown Arts Center sous la direction artistique de Opiyo Okach du Gaara Dance Foundation.

Les danseurs/chorégaphes vont bénéficier, d'un programme d'échange de processus de création chorégraphique contemporaine. Les produits de ce laboratoire de création seront finalisés au cours de la dernière phase à Ouagadougou, au Centre de développement Chorégraphique - la Termitière en novembre 2011 dans le cadre de résidence de création, d'atelier de formation d'administrateurs, de techniciens son et lumière et d'un festival de présentation publique des spectacles produits par ces jeunes danseurs/chorégraphes. L'étape de Ouagadougou est placée sous la direction de Salia Sanou et de Seydou Boro.

Depuis décembre dernier, le projet a un site Internet autonome sous l’adresse www.leschrysalides.com, qui prévoit un espace d’échange dynamique entre les participants et les directeurs artistiques.
  © Émile Fitte-Duval


En savoir plus :
http://www.leschrysalides.com
http://www.africultures.com/php/index.php?nav=murmure&no=5461




Femmes en scène : chantier panafricain d’écriture dramatique des femmes
porté par le Sokan Théâtre, Côte d’Ivoire

Partenaires :
Théâtre Evasion (Burkina Faso)
Théâtre de la Ruche (Guyane)
Arène Théâtre (Niger)
THEMACULT (Tchad)
Bureau des Arts et Communication (Côte d’Ivoire)


Lieu de l’action :
Niger, Côte d’Ivoire, Bénin, Mali, Burkina Faso, Guinée, Tchad, Mauritanie, Sénégal, Togo, Cameroun, Guyane

Formations en résidence, création internationale, tournée et film documentaire sur le travail effectué

Avec le soutien du Programme UE – ACP d’appui aux industries culturelles des pays ACP, le Sokan Théâtre, en partenariat avec la Compagnie Théâtre Evasion du (Burkina Faso) et la Compagnie Les Jours Tranquilles de la (Suisse) ont organisé à Ouagadougou la deuxième partie de la création de Poiscaille Paradis, inspiré des textes de l’auteur congolais Dieudonné NIANGOUNA. Cette phase est venue compléter une première étape de recherche entamée lors de la première partie du projet Femmes en scène à Grand-Bassam en Côte d’Ivoire.
Le travail de Ouagadougou a été consacré à la finalisation de la création puis à la préparation des tournées africaine et européenne du spectacle. La création de Poiscaille Paradis a été un véritable Plateau d’échange interculturel entre peuples d’Afrique d’Europe et des Caraïbes.
Aussi a t elle constitué un élément de recherche autour duquel ont gravité les différents ateliers qui ont eu lieu à la résidence de Grand Bassam.

Au total : 21 représentations du spectacle poiscaille Paradis ont été données dont
                           8 représentations en Afrique
                           13 représentations en Europe Avec le soutien du Programme UE – ACP d’appui aux industries culturelles des pays ACP, le Sokan Théâtre, en partenariat avec la Compagnie Théâtre Evasion du (Burkina Faso) et la Compagnie Les Jours Tranquilles de la (Suisse) ont organisé à Ouagadougou la deuxième partie de la création de Poiscaille Paradis, inspiré des textes de l’auteur congolais Dieudonné NIANGOUNA. Cette phase est venue compléter une première étape de recherche entamée lors de la première partie du projet Femmes en scène à Grand-Bassam en Côte d’Ivoire.
Le travail de Ouagadougou a été consacré à la finalisation de la création puis à la préparation des tournées africaine et européenne du spectacle. La création de Poiscaille Paradis a été un véritable Plateau d’échange interculturel entre peuples d’Afrique d’Europe et des Caraïbes.
Aussi a t elle constitué un élément de recherche autour duquel ont gravité les différents ateliers qui ont eu lieu à la résidence de Grand Bassam.

Au total : 21 représentations du spectacle poiscaille Paradis ont été données dont
                           8 représentations en Afrique
                           13 représentations en Europe




En savoir plus : http://www.africultures.com/php/index.php?nav=evenement&no=21588









  ACP Cultures :
Latest news of projects funded by the programme






The ARPEM programme
managed by Culture et développement, France

Partners:
Odas Africa (France/Burkina Faso)
Ivoire Régie (Côte d'Ivoire)
Accents Multiples (Senegal)
Bat Centre (South Africa)
Standbury & Company (Jamaica)

Location:
Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Senegal

Mobilisation of local and national public and private institutions to support music sector companies in West Africa

2010 was dedicated to the preparatory work in anticipation of execution of the activities of the business incubator. This first phase notably consisted of a review and analysis phase undertaken through a series of feasibility studies and censuses/inventories of companies in the three major cities covered under the programme. On the basis of these, 2011 will be dedicated to the consolidation of initial activities (including a study tour in Jamaica for the programme managers) and expansion of networking and communication activities (organisation of two sub-regional seminars, preparation of a publication on the support to cultural enterprises).

© Harryson Assanvo




For further information: : http://arpem-culture.org
and http://arpem.wordpress.com



ACP Music Festivals Network
managed by Zone Franche, World Music Network, France

Partners:

Fest'Napuan Association (Vanuatu)
Piranha Womex (Germany)
Busara Promotions (Tanzania)
Harmonia (Cape Verde)
Umane Culture (Burkina Faso)
Sakifo Production (Réunion)
Afrik'aktion (Gabon)
Conseil Francophone de la Chanson (Belgium)
Media, Sport & Entertainment (Jamaica)


Location:
Tanzania, Gabon, Cape Verde, Burkina Faso, Jamaica, Vanuatu, Réunion (Indian Ocean)

Development of music networks around ACP festivals

The ACP Music Festivals Network project is intending, over the course of 2011, to implement a series of business events for professionals active on a sub-regional level, which will be held in parallel with partner festivals. Considering the differences in available resources and the structure of music networks in the sub-regions concerned, these business events could take the form of a series of stands or booths, or a series professional meetings or workshops dedicated to networking or exchange of information.

The first step of the project, in 2011, unfolded in parallel with the Sauti Za Busara festival, which took place from the 10th-13th February in Zanzibar. The “Movers and Shakers Networking Forum – a unique formula to advance the East Africa music industries” forum was conceived as a platform for sector professionals dedicated to business networking, roundtables, fora, and training workshops. Emphasis was placed on networking among East African operators, and the project was able to finance the transit and attendance of a dozen culture sector operators in the sub-region.

The second step in 2011 took place during last Kriol Jazz Festival in Praïa (Cape Verde) where the ACP Music Festivals Network project supported the organization of Professional meetings. Those meetings were structured by round tables (Cap Verdean cultural industries inventory, Strategy and development of locals festivals), workshops (digital music, copyright) and by sereval presentations (cultural structuration and policies in Brazil , Sines ands Fiesta des Suds festivals). More than 50 local professionals, officials (Ministry of culture, officials from municipalities and foreign cultural centers directors) and some professional guests (from Brazil, Europe, Senegal, Benin, Burkina Faso, USA …) took part in this event. The complete assessment is available on : http://www.zonefranche.com/details-actus-zf.php?id_news=1027

  © Eirik Folkedal



For further information: http://www.zonefranche.com/details-actus-zf.php?id_news=1027








«Rose des Vents Numérique»
managed by Kër Thiossane, Senegal

Partners:
Trinity Session (South Africa)
Le Collectif Yeta (Mali)
OMDAC (Martinique)
Mains d'œuvres-Arts Sensitif (France)

Location:
Senegal, Mali, Martinique

Digital arts cooperation between the multimedia sectors of Africa and the Caribbean.

Following a first phase of the “Rose Des Vents Numérique” in 2010 at Kër Thiossane, an establishment for the arts and multimedia (Dakar – Senegal), the “Rose Des Vents Numérique” continues in Bamako, Mali, and in Maritinique.

From the 5th – 11th April, the project partners participated in the 8th Digital Arts Forum with a view to linking the initiatives of Africa and the Caribbean. The forum was organised with the Martinique based partner OMDAC and in close cooperation with the Regional Visual Arts Institute of Martinique and involved the organisation of meetings and networking opportunities, as well as fora for the exchange of information in order to open the project up to artists and culture sector operators from the Caribbean, as well as build contacts with Latin America; a dynamic part of the world of art and multimedia.

The Yeta collective, the Malian partner of “Rose des Vent Numérique”, will be preparing the first edition of Pixelini in Bamako from 26th September to 9th Octobre 2011, with residencies, workshops, conferences and an exhibition of works. Following on from the Afropixel publications in Dakar, Pixelini will focus on discussing the place of ICT in today’s society and examining its use.
    © Susana Moliner


For further information: http://www.ker-thiossane.org/spip.php?rubrique3




_TRANS-
managed by la Revue noire / BICFL, France

Partners:
Editions Tsipika (Madagascar)
Fondation AfricAméricA (Haiti)
Doual'Art (Cameroon)

Location:
Madagascar, Haiti, Cameroon

Networking and support of culture sector operators in the ACP region with training and talent scouting activities.

Joël Andrianomearisoa, active in the fine arts, will, for his second release, organise an ambitious event in Madagascar’s capital, Antananarivo, that unites contemporary artists, colleagues and friends from around the world in all of the major artistic disciplines (from fine arts to architecture, cooking to video, literature to music).

30 ET PRESQUE-SONGES, DATES AND LOCATIONS

After the workshop event SUD in DOUALA / Cameroon in September 2010, and before the Cultural Forum in PORT AU PRINCE / Haiti in September 2011, 30 ET PRESQUE-SONGES, is a multidisciplinary, collective and transient exhibition held from the 7th-14th April 2011 in Antananarivo (Madagascar). Following its launch, it well subsequently be held in Paris at the Maison Revue Noire: 21st April – 9th July 2011, www.revuenoire.com, then in Saint Denis in Reunion: 10th May – 19th July 2011 in partnership with the Béatrice Binoche Gallery and the Teat du Champ Fleuri, www.beatricebinoche.fr / www.theatreunion.re, as well as in Vienna in spring 2011, in Douala, Cameroon in autumn 2011, in Port au Prince, Haiti, in autumn/winter 2011-2012, and in Instanbul, Turkey in winter 2011-2012.
© TojoRasolojaonaHerinrina (Madagascar).




For further information: http://transacp.blogspot.com/








Chrysalides
managed by the Centre for Choreographic Development of La Termitière, Ouagadougou

Partners:
Association Jant-Bi (Senegal)
Gaara Dance Foundation (Kenya)

Location:
Burkina Faso, Senegal, Kenya

Energising the dance sector in Africa.

At the end of Phase 1 which was held at l’École des Sables of Toubab Dialaw in Senegal, under the direction of Germaine and Patrick Acogny, from April 14 to July 7, 2010, twenty dancers/choreographers of the 40 participants, will meet for Phase 2, scheduled to take place in Nairobi from July 11 to September 4, 2011 at the Godown Arts Center, under the artistic direction of Opiyo Okach from the Gaara Dance Foundation.

The dancers/choreogaphers will enjoy an exchange programme of contemporary choreographic processes. The results of this creative workshop would be finalised during the last phase in November 2011, at the Ouagadougou Choreographic Development Centre –La Termitière, under the scope of the creative residency. Training workshops for administrators, for technicians in sound and light, and a festival of shows produced by these young dancers and choreographers are also scheduled. The Ouagadougou phase is under the direction of Salia Sanou and Seydou Boro.

Since last December, the project has a website, under the address http://www.leschrysalides.com,which provides a forum for dynamic exchange between participants and art directors.



    © Émile Fitte-Duval


For further information:
http://www.leschrysalides.com
http://www.africultures.com/php/index.php?nav=murmure&no=5461




Femmes en scène : chantier panafricain d'écriture dramatique des femmes
managed by the Sokan Théâtre, Côte d'Ivoire

Partners:
Théâtre Evasion (Burkina Faso)
Théâtre de la Ruche (French Guiana)
Arène Théâtre (Niger)
THEMACULT (Chad)
Bureau des Arts et Communication (Côte d'Ivoire)


Location:
Niger, Côte d'Ivoire, Benin, Mali, Burkina Faso, Guinea, Chad, Mauritania, Senegal, Togo Cameroon, French Guiana

Residency trainings, international creation, production and release of a documentary film on the work undertaken

With the support of the EU-ACP Programme for the Support of ACP Cultural Industries, the Sokan Théâtre, in partnership with Théâtre Evasion, from Burkina Faso, and Les Jours Tranquilles, from Switzerland, organised the second part of the production of Poiscaille Paradis, inspired by texts from the Congolese author Dieudonné Niangouna, in Ouagadougou. This phase has just completed a first step in the research, launched under the first part of the Women in Theatre project in Grand Bassam in Côte d’Ivoire.

The work in Ouagadougou was dedicated to finalising the work and then preparing African and European exhibitions of the show. The creation of Poiscaille Paradis was a true forum for intercultural exchange between the people of Africa, Europe and the Caribbean. It additionally developed a research element around which several workshops based in Grand Bassam gravitated.

In total: 21 showings of the Poiscaille Paradis were held, of which:
                           8 were held in Africa
                           13 were held in Europe



For further information: http://www.africultures.com/php/index.php?nav=evenement&no=21588





     
ACPCultures
Unité de Gestion du Programme - Programme Management Unit
Programme de subventions - Grant scheme
http://www.ACPCultures.eu
question@acpcultures.eu

Inscrivez vous à la lettre d'informations d'ACP, cliquer ici
Subscribe to the ACP newsletter, click here

Pour vous désabonner, cliquer ici
To unsubscribe , click here